fbpx

Etes-vous stressée ? Les signes que votre corps vous envoie, à écouter !

Temps de lecture : 5 min

Dans l’article précédent, nous avons vu que le stress au départ est un mécanisme positif. Lorsque le stress devient chronique, cependant, il engendre de nombreuses conséquences sur le corps. Elles vont être visibles sous forme de plusieurs signes. Ces signes sont intéressants à connaître, pour ainsi apprendre à écouter votre corps. 

C’est la première étape dans la gestion du stress : écouter son corps et ses signaux

Savez-vous les reconnaître ?

Petit récapitulatif de l’article précédent – vous pouvez passer le paragraphe si vous l’avez déjà lu –

Le stress est un phénomène adaptatif qui permet au corps de réagir face à un stimulus, un potentiel danger, C’est au départ un mécanisme positif qui a permis à nos ancêtres de survivre. Parmi les hormones sollicitées lors d’un stress, il y a le cortisol, hormone indispensable à la vie. Elle nous permet de sortir du lit le matin et à prendre des décisions. 

A la longue, le phénomène adaptatif puise dans nos réserves de nutriments de minéraux de vitamines. Les systèmes s’affaiblissent ( cardiaque, immunitaire, respiratoire, circulatoire). Le cortisol est produit en excès et en continu, de ce fait l’équilibre du corps n’est plus respecté. 

Les manifestations physiques

De manière globale, le stress chronique, c’est à dire en continu va :

  • Augmenter l’inflammation du corps
  • Epuiser nos réserves de minéraux, vitamines : surtout le magnésium, Vitamines C B et D .
  • Perturber l’équilibre acido-basique du corps ( l’acidité va l’emporter)
  • Créer des tensions musculaires
De ce fait, le stress peut engendrer :
 

Problèmes de peaux

 Ezcéma, peau sèche ou acnéique, psoriasis, peau réactive…

 

Votre peau n’a plus les nutriments et oligo-élements nécessaires pour fonctionner. L’inflammation du corps touche également la peau qui devient plus réactive.

Désagréments digestifs 

Diarrhée, constipation, ballonnements, gazs, maux de ventre, digestion lente, porosité intestinale

Votre microbiote ( bactéries utiles à la digestion comprises dans l’intestin) est perturbé, et la digestion ralentie par l’action hormonale du stress.

Baisse du système immunitaire

Vous êtes plus sensibles aux virus qui trainent, vous attrapez tous les rhumes et gastro-entérites de vos voisins, bref vous êtes souvent malade !

Eh oui, le stress va piocher dans vos réserves de vitamine C, vitamine indispensable pour le bon fonctionnement de nos défenses

Troubles généraux de vitalité

Epuisement, fatigue globale, burn-out

femme fatiguée

Le stress peut épuiser toutes les réserves de votre corps, dont l’organe qui produit la cortisol ( glandes surrénales). De plus, le stress contribue à des endormissements difficiles et à un sommeil non récupérateur.

Troubles respiratoires augmentés

 Asthme, allergies respiratoires

 Les allergies respiratoires et asthme sont des réactions inflammatoires de l’organisme. En cas de stress, elles sont donc augmentées ! 

Troubles hormonaux sexuels  

Baisse de libido, aménorrhée ( absence de règles)

Lors du stress, la fonction sexuelle est mise de côté par action hormonale.

Douleurs  

Musculaires au niveau de la nuque, des épaules et du dos et douleurs articulaires. Vos  règles sont plus douloureuses

Ceci s’explique par un état inflammatoire de votre corps. L’équilibre acido-basique est également perturbé, le système articulaire et musculaire va compenser

Perturbations cardiaque

 Tension artérielle et fréquence cardiaque élevées, palpitations dans la poitrine

Les signes liés au comportement, à l’intellectuel et aux émotions s’expliquent par le déséquilibre des neurotransmetteurs.

Les neurotransmetteurs peuvent s’apparenter aux hormones du cerveau. Ce sont eux qui nous donnent de la motivation, la sensation d’être heureux, la concentration… Lorsque tout est en équilibre. Ils ont besoin de minéraux, vitamines, protéines et glucides pour fonctionner correctement. Le stress déstabilise l’équilibre des neurotransmetteurs. Certains vont être produits en excès, et d’autres pas assez produits. De plus, le stress en puisant dans les minéraux et vitamines aggrave ce déséquilibre.

 

Les manifestations intellectuelles & psychologiques

  • Manque de concentration
  • Indécision, même pour des choses sans importance ! 
  • Troubles de la mémoire, oubli d’événements, chiffres, etc.
  • Bégaiement, tremblements
  • Perte de confiance et de respect de soi
 
 
 
 

Les manifestations émotionnelles

 
  • Irritabilité, mauvaise humeur, colère, tristesse sans réelle explication
  • Angoisse et anxiété, crise de larme
  • Dégoût de soi et des autres
  • État déprimé voir dépressif, morosité, vision déformée des choses, désespoir
  • Sensation d’épuisement, manque d’enthousiasme
 
 
 

Les manifestations comportementales

  • Troubles du sommeil : insomnie ou besoin accru de sommeil, qui va être non réparateur.
  • Consommation accrue d’alcool, de tabac, de drogues diverses 
  • Baisse de la libido
  • Besoin fort d’isolement : refus de la compagnie d’amis, de sa famille ou de collègues,
  • Difficultés à se détendre, à se relaxer, à rester tranquille, agitation,
  • Agressivité en entreprise ou en famille

Ainsi, le stress chronique a de multiples conséquences sur le corps.  Cela ne veut pas dire qu’il est l’unique cause de vos maux, mais il est certain qu’il joue un rôle ! 

C’est en reconnaissant ces signes, que l’on se rend compte du réel impact que le stress a sur nous personnellement. Ce n’est pas seulement un mot à la mode, ce n’est pas seulement un état. Si vous souffrez de stress chronique, il est temps de vous mettre en priorité, vous et votre bien-être. 

C’est pourquoi dans les prochains articles et dans ma newsletter mensuelle ( inscriptions ici ) je vous livre de nombreux conseils sur la gestion de stress. Vous pouvez également prendre rendez-vous (ici) pour une consultation. Ce sera l’occasion de faire le point sur votre vitalité et sur votre gestion de stress..

Prenez soin de vous.

Sources : Fédération de Cardiologi / INRS /

 

2 réflexions au sujet de “Etes-vous stressée ? Les signes que votre corps vous envoie, à écouter !”

Laisser un commentaire